Création de la zone de gestion valorisée du poisson et de la faune Amethyst Highlands

Numéro du REO
013-4408
Type d'avis
Politique
Loi
Loi sur les terres publiques, L.R.O. 1990
Affiché par
Ministère des Richesses naturelles et des Forêts
Étape de l'avis
Décision
Décision affichée
Période de consultation
Du 21 mars 2019 au 6 mai 2019 (46 jours) Fermé
Dernière mise à jour

Cette consultation a eu lieu :

du 21 mars 2019
au 6 mai 2019

Résumé de la décision

Nous avons approuvé la zone de gestion améliorée du poisson et de la faune Amethyst Highlands.

Détails de la décision

Il a été décidé le 14 octobre 2020 de donner suite à la proposition telle que décrite avec les changements mineurs décrits ci-dessous.

La nouvelle zone de gestion améliorée du poisson et de la faune des Amethyst Highlands a été créée à partir de parties de deux zones d'utilisation générale (zones rurales G2622 Spruce-Current et G2625). La superficie totale de l'EME proposée est d'environ 9 106 hectares.

Le principal objectif d'utilisation des terres de l'EME est d'assurer la durabilité de la ressource d'omble de fontaine et de maintenir l'éloignement de la zone. D'autres utilisations des terres et activités peuvent se produire d'une manière qui est conforme à l'intention principale et lorsque cela est permis par les politiques d'utilisation des terres spécifiques à cette zone.

Commentaires reçus

Par l'entremise du registre

30

Par courriel

15

Par la poste

70
Consulter les commentaires soumis par l'entremise du registre

Effets de la consultation

Des inquiétudes ont été exprimées quant au fait que les politiques proposées n'étaient pas suffisantes pour protéger pleinement les valeurs de la région.

Réponse du ministère:
Le but de la zone de gestion améliorée proposée est d'équilibrer les activités et les idéaux commerciaux, industriels, récréatifs et protectionnistes. Les zones de protection ont été choisies parce que nous pensons qu'elles établissent un équilibre entre la protection de l'intégrité écologique de la ressource halieutique et le milieu éloigné tout en permettant à certaines activités commerciales de se produire.

Des questions ont été soulevées sur la manière dont les nouvelles informations scientifiques (telles que les zones de recharge des eaux souterraines) seront incorporées dans l'orientation politique.

Réponse du ministère:
Depuis la consultation publique sur cette ZGE, le MRNF a obtenu de nouvelles informations sur la délimitation de la zone de recharge des eaux souterraines pour les lacs Clegge et Nalla. Cette information est maintenant intégrée dans la carte finale de l'EMA pour cet amendement. L'incorporation de toute information supplémentaire nécessitera une modification de la politique de l'EMA. L'ampleur de tout changement nécessitera un examen pour déterminer le niveau de modification (mineur ou majeur) et si une telle modification sera poursuivie à ce moment-là.

Des inquiétudes ont été soulevées quant à la manière dont la forêt sera renouvelée dans les zones de protection de l'EME proposée si la récolte de bois n'est pas autorisée.

Réponse du ministère:
Le but de cette EMA est de protéger l'intégrité écologique de la zone et la durabilité de l'omble de fontaine. Le renouvellement de la forêt dans les zones de protection est préoccupant car il peut perturber les zones de recharge des eaux souterraines sur lesquelles repose le succès de la reproduction de l'omble de fontaine. La succession forestière naturelle se produit dans d'autres parties des forêts de la Couronne et est identifiée dans les plans de gestion forestière existants comme une technique de gestion forestière disponible.

Des préoccupations ont été soulevées quant à la façon dont les sentiers existants dans la région seront identifiés et documentés, car ces sentiers peuvent être entretenus conformément aux politiques d'EME proposées.
     
Réponse du ministère:

Il a été reconnu que l'inventaire et la cartographie des sentiers à l'intérieur des limites proposées de l'EMA sont incomplets et que l'imagerie de la zone ne montre pas tous les sentiers actuels. Nous avons demandé aux membres du public qui avaient soulevé cette préoccupation de partager avec nous l’emplacement de leurs sentiers, mais ils ont hésité à le faire, car ils ne voulaient pas que ces sentiers soient inclus dans les données publiques du MRNF. Nous envisageons des travaux de terrain supplémentaires pour documenter et enregistrer le réseau de sentiers dans l'EMA proposée.

Des questions ont été soulevées sur la raison pour laquelle le ministère a choisi de proposer une modification de l'utilisation des terres de la Couronne au lieu de résoudre les problèmes par le biais du processus de planification de la gestion forestière.

Réponse du ministère:
Nous avons choisi l'option d'utilisation des terres de la Couronne parce que la planification de la gestion forestière est un processus de gestion des ressources limité à la foresterie. Il ne protégerait pas les lacs à omble de fontaine en question des activités industrielles / commerciales et du développement routier associé à d'autres formes d'utilisation des terres.

Des préoccupations ont été exprimées au sujet des restrictions aux nouvelles opérations de récolte d'appâts.

Réponse du ministère:
En raison de cette préoccupation, les politiques proposées pour la récolte d’appâts commerciaux sont passées de «peut-être» à «oui». Les modifications des lignes directrices proposées de `` Les nouvelles opérations ne sont pas autorisées '' à `` Une nouvelle opération peut être envisagée s'il est démontré qu'elles sont cohérentes avec l'intention d'utilisation des terres et les politiques spécifiques d'utilisation des terres (par exemple, la restriction routière) de cette EMA '' afin d'être conforme à d’autres ZGE dans la province.

Des inquiétudes ont été soulevées quant à la capacité des mines d'améthystes existantes dans la région à se développer.

Réponse du ministère:
En raison de cette préoccupation, le texte des lignes directrices dans les politiques pour les activités d'extraction d'agrégats a été mis à jour pour permettre aux opérations autorisées existantes avant la création de cette EMA de se poursuivre et de s'étendre sur les terres adjacentes tant que cette expansion ne fait pas partie d'une recharge des eaux souterraines. zone.

Des préoccupations ont été soulevées quant à l'incapacité d'accéder au bois au centre de l'EMA proposée par le Nord, car les restrictions sur la construction de nouvelles routes ont rendu la zone inaccessible.

Réponse du ministère:
Ainsi, pour faciliter la récolte du bois disponible dans cette ZGE, l'orientation proposée de l'utilisation des terres sur le côté ouest du lac Clegge a été modifiée d'une zone de 1000 m sans routes / sentiers à une zone sans routes / sentiers de 900 m pour permettre une Couloir de 100 m de largeur entre le lac Clegge et le lac Mackenzie. Ce changement permettra la construction d'une route en direction sud de la route Escape Lake vers le centre de l'EMA.

Des préoccupations ont été soulevées concernant l'accès des membres des communautés autochtones et métisses

Réponse du ministère:
L'exercice des droits ancestraux et issus de traités serait toujours autorisé dans l'EMA d'Amethyst Highlands. Les restrictions d'accès sur les routes et les sentiers nouvellement construits empêcheraient la circulation des véhicules à moteur, mais les Autochtones seraient toujours en mesure d'exercer leurs droits ancestraux et issus de traités dans la zone sous les contraintes des dispositions d'accès à la zone de gestion améliorée d'Amethyst Highlands.

Documents justificatifs

Consulter directement les documents

Avis important : En raison de la pandémie de COVID-19, il est impossible de consulter les documents en personne pour le moment.

Veuillez communiquer avec la personne-ressource mentionnée dans le présent avis pour voir si d’autres dispositions peuvent être prises.

Division des opérations régionales, District de Thunder Bay
Address

435 Rue James Sud
B001 Suite
Thunder Bay, ON
P7E 6S7
Canada

Communiquer avec nous

Personne-ressource

Heather Nelson

Phone number
Office
Ministère des Richesses naturelles et des Forêts Bureau du district de Thunder Bay
Address

435 rue James Sud, bureau B001
Thunder Bay, ON
P7E 6S7
Canada

Office phone number

S'inscrire pour obtenir des avis

Nous vous enverrons des avis par courriel accompagnés de toute mise à jour liée à cette consultation. Vous pouvez modifier vos préférences relatives à l'avis en tout temps en allant à votre page de profil où se trouvent vos paramètres.

Suivre cet avis

Proposition initiale

Numéro du REO
013-4408
Type d'avis
Politique
Loi
Loi sur les terres publiques, L.R.O. 1990
Affiché par
Ministère des Richesses naturelles et des Forêts
Proposition affichée

Période de consultation

21 mars 2019 - 6 mai 2019 (46 days)

Détails de la proposition

Description de la politique

Cette modification propose de créer une nouvelle zone de gestion valorisée dans la catégorie du poisson et de la faune (E2260w) à partir de portions de deux zones d’utilisation générale (G2622 - Spruce-Current et G2625 – zones rurales). Les limites proposées de la zone de gestion valorisée s’étendent généralement sur 2 km à partir des rives de 13 lacs d’ombles de fontaine de haute qualité (lacs principaux), et sur 1 km à partir des rives de 3 autres lacs d’ombles de fontaine de moindre qualité (lacs secondaires). La protection a été demandée expressément par le public dans le cadre de processus antérieurs de planification de la gestion forestière. La superficie totale de la zone de gestion valorisée proposée est d’environ 9 150 hectares et comprend des terres au sein du territoire non érigé en municipalité, de la municipalité de Shuniah et du canton de Dorion.

Le but premier de la zone de gestion valorisée sera d’assurer la durabilité de l’omble de fontaine comme ressource et de conserver le caractère éloigné de la zone. On propose d’y parvenir comme suit :

  1. En gérant l’accès au sein de la zone de gestion valorisée (interdire la création de nouvelles routes et de nouveaux sentiers tout en permettant que les voies d’accès existantes demeurent en place);
  2. En évitant les activités à moins de 600 mètres des rives des lacs principaux, et de 120 mètres des rives des lacs secondaires, qui ont le potentiel de nuire à la qualité de leur eau et à leur esthétique;
  3. En évitant toutes les activités au sein des aires d’alimentation de nappe souterraine de tous les lacs principaux et secondaires. D’autres utilisations des terres et activités pourraient encore se produire à condition qu’elles soient compatibles avec le but premier de l’utilisation des terres et qu’elles soient permises par les politiques d’utilisation des terres précises proposées.

La présente proposition tentera de résoudre les préoccupations de longue date du public dans cette zone. Des préoccupations ont d’abord été soulevées en 2007 au sujet de l’accès et des activités de récolte proposées à côté d’un groupe de lacs éloignés d’ombles de fontaine qui se reproduisent naturellement dans la zone Amethyst Highlands. En 2010, un groupe d’intervenants de la zone a demandé que le ministère des Richesses naturelles et des Forêts modifie les politiques d’aménagement des terres de la Couronne pour la zone. Le Ministère s’est engagé à apporter une modification à la politique d’aménagement des terres de la Couronne pour assurer la stabilité à long terme des pêches à l’omble de fontaine qui se reproduit naturellement, ainsi qu’à explorer des moyens de conserver le caractère éloigné de la zone.

La présente proposition devrait avoir des impacts environnementaux positifs importants en réduisant le risque d’introduction d’espèces exotiques ainsi que le risque de pression accrue de la pêche à la ligne, qui sont tous deux nuisibles aux populations d’ombles de fontaine. De plus, les politiques proposées aideront à assurer le succès futur du frai de l’omble de fontaine dans la zone en protégeant les systèmes d’écoulement des eaux souterraines sur lesquels compte ce poisson. L’impact de ces politiques devrait aider à assurer la protection à long terme de ces pêches vulnérables.

La capacité des personnes à accéder à cette zone par les routes et sentiers existants ne changera pas; par conséquent, les utilisations traditionnelles peuvent et devraient se poursuivre, relativement sans aucun effet, ce qui maintiendra à un bas niveau la pression de la pêche à la ligne.

Les changements proposés à l’utilisation des terres dans cette zone nécessitent de passer de la désignation de zone d’utilisation générale et des politiques généralement permissives (permettant un vaste éventail d’utilisation des terres) qui s’appliquent à l’heure actuelle, à la désignation de zone de gestion valorisée qui limitera les types d’activités pouvant être exercées dans la zone. Ces limites découleront des politiques qui interdisent directement certaines activités (aucun aménagement hydroélectrique commercial) ainsi que des politiques qui touchent indirectement les utilisations des terres/activités en raison de l’interdiction de nouveaux sentiers et routes au sein de la zone de gestion valorisée.

Si la modification est approuvée, les politiques d’utilisation des terres pour la zone de gestion valorisée fourniront une orientation pour les futures décisions de planification de la gestion des ressources et au niveau de projet, y compris la planification pour les zones au sein des forêts Lakehead et Black Spruce.

Possibilités de consultation publique

Les commentaires reçus durant la consultation préalable au printemps 2018 ont été pris en compte dans cette proposition de modification de l’utilisation des terres.

Des Journées portes ouvertes seront organisées pour fournir de l’information sur ce projet. Les membres de l’équipe de planification seront présents pour fournir de l’information, recueillir des commentaires et répondre aux questions. Des Journées portes ouvertes se tiendront dans la ville de Thunder Bay, dans la municipalité de Shuniah et dans le canton de Dorion. Les dates n’ont pas encore été fixées, mais elles seront annoncées dans les journaux locaux.

Les organismes et les personnes susceptibles d’être intéressées (les propriétaires fonciers, les titulaires d’un droit minier) recevront une invitation à participer au processus de planification au moyen d’un avis écrit direct.

Les personnes qui souhaitent être ajoutées à la liste d’envoi peuvent communiquer avec la personne-ressource indiquée dans le présent avis du Registre environnemental.

Documents justificatifs

Consulter directement les documents

Avis important : En raison de la pandémie de COVID-19, il est impossible de consulter les documents en personne pour le moment.

Veuillez communiquer avec la personne-ressource mentionnée dans le présent avis pour voir si d’autres dispositions peuvent être prises.

Division des opérations régionales, District de Thunder Bay
Address

435 Rue James Sud
B001 Suite
Thunder Bay, ON
P7E 6S7
Canada

Commentaire

La consultation est maintenant terminée.

Cette consultation a eu lieu 21 mars 2019
due 6 mai 2019

Communiquer avec nous

Personne-ressource

Heather Nelson

Phone number
Office
Ministère des Richesses naturelles et des Forêts Bureau du district de Thunder Bay
Address

435 rue James Sud, bureau B001
Thunder Bay, ON
P7E 6S7
Canada

Office phone number