Stratégie ontarienne de lutte contre les cochons sauvages envahissants

Numéro du REO
019-3468
Type d'avis
Politique
Loi
Espèces envahissantes (Loi de 2015 sur les)
Affiché par
Ministère des Richesses naturelles et des Forêts
Étape de l'avis
Ministère du Développement du Nord, des Mines, des Richesses naturelles et des Forêts
Étape de l'avis
Proposition
Proposition affichée
Période de consultation
Du 21 avril 2021 au 7 juin 2021 (47 jours) Fermé
Dernière mise à jour

Cette consultation a eu lieu :

du 21 avril 2021
au 7 juin 2021

Résumé de la proposition

Le ministère des Richesses naturelles et des Forêts avons élaboré la Stratégie ontarienne de lutte contre les cochons sauvages envahissants, qui décrit une démarche proactive pour prévenir l’établissement de cochons sauvages envahissants dans la province.

Détails de la proposition

Les cochons sauvages sont qualifiés de « catastrophe écologique » en raison de l’étendue et de l’ampleur des dommages qu’ils causent. Ils ont des répercussions importantes sur l’environnement naturel, la faune et la flore indigènes et sur l’industrie agricole. Le problème des cochons sauvages est complexe. Aucun gouvernement, ministère, organisme de conservation ou secteur ne peut résoudre le problème seul. La Stratégie ontarienne de lutte contre les cochons sauvages envahissants décrit la démarche proactive de la province pour répondre au problème des cochons sauvages.

L’ébauche de stratégie fournit des renseignements sur les cochons sauvages et leur statut dans la province, ainsi qu’un aperçu de leur capacité à se propager et à s’établir, et des répercussions qui en découlent. D’après les expériences d’autres territoires de compétence, il est clair que la démarche de gestion des cochons sauvages la moins coûteuse et la plus efficace est d’agir rapidement.

Ainsi, l’objectif de l’Ontario est de « prévenir l’établissement de cochons sauvages envahissants dans la province ».

Cet objectif est soutenu par les quatre objectifs suivants :

  1. empêcher l’introduction des cochons dans l’environnement naturel
  2. parer au risque que représente le sanglier eurasien en Ontario
  3. utiliser une démarche coordonnée pour éliminer les cochons sauvages dans l’environnement naturel
  4. tirer parti de l’expertise et des ressources grâce à la collaboration entre les ministères, ainsi qu’à la collaboration avec les organismes fédéraux, les autres territoires de compétence et les intervenants et partenaires du secteur

La stratégie définit davantage ces objectifs et les actions correspondantes qui sont nécessaires pour atteindre notre objectif. Par exemple, la stratégie comprend des actions importantes pour faire face au risque de certains types de cochons sauvages (p. ex., sanglier eurasien) et de cochons domestiques qui se sont échappés. Les actions établies dans la stratégie comportent des volets multiples, soulignant la nécessité de communications claires, d’une politique rigoureuse, de recherches propres à l’Ontario, de mesures de gestion et d’une étroite collaboration.

Les chasseurs ont un rôle important à jouer dans la protection de la faune indigène de l’Ontario et de l’environnement naturel. La stratégie clarifie le rôle des chasseurs dans la résolution du problème des cochons sauvages.

Certaines mesures nécessitent des modifications réglementaires en vertu de la Loi de 2015 sur les espèces envahissantes. Des renseignements supplémentaires sur les modifications réglementaires proposées sont fournis dans un avis de proposition de règlement complémentaire de l'ORE https://ero.ontario.ca/notice/019-3465.

Contexte

Un cochon sauvage est défini comme un cochon qui n’est pas dans un enclos ou sous le contrôle physique d’une personne ou qui se promène librement. Cela comprend le sanglier eurasien, les cochons domestiques et les races hybrides qui se sont en fuite ou qui ont été mis en liberté, ainsi que leur progéniture.

Les cochons sauvages ne sont pas indigènes de l’Ontario et peuvent avoir une incidence négative sur la faune et les écosystèmes indigènes. Ils ont un potentiel élevé de reproduction, ce qui signifie que les populations peuvent augmenter en nombre et se propager rapidement, ce qui rend les répercussions plus graves. Les répercussions sur l’environnement naturel sont les suivantes :

  • menace pour la flore et la faune indigènes
  • rivalité avec la faune indigène pour la nourriture, l’eau et l’espace
  • creusage dans le sol avec leurs défenses et leurs museaux pour trouver des racines, des tubercules, des bulbes, des vers, des insectes, des limaces et des escargots
  • propagation de maladies à la faune

En plus de représenter une menace pour l’environnement naturel, les cochons sauvages ont également une incidence sur l’industrie agricole, ainsi que sur la santé et la sécurité humaines. L’un des effets les plus inquiétants des cochons sauvages est leur potentiel de transmission de maladies et de parasites. La peste porcine africaine est une maladie notable préoccupante. Bien qu’elle ne soit actuellement pas présente en Amérique du Nord, elle est considérée comme la plus grande menace pour l’industrie du porc à l’échelle mondiale. Les cochons sauvages peuvent également causer de graves dommages aux terres agricoles et aux cultures entreposées. Dans les régions où des cochons sauvages sont établis, les territoires de compétence consacrent beaucoup de temps et de ressources à compenser les dommages et à déployer des efforts pour limiter leur prolifération.

Pour l’instant il n’y a pas de données probantes fermes suggérant que les cochons sauvages sont établis (c.-à-d. que ce sont des cochons reproducteurs autonomes) en Ontario. En mettant en œuvre les actions de l’ébauche de stratégie, nous avons l’occasion de réagir de façon proactive à la menace des cochons sauvages dans la province. 

Documents justificatifs

Consulter directement les documents

Avis important : En raison de la pandémie de COVID-19, il est impossible de consulter les documents en personne pour le moment.

Veuillez communiquer avec la personne-ressource mentionnée dans le présent avis pour voir si d’autres dispositions peuvent être prises.

MRNF - FWPB - Section de la biodiversité et des espèces envahissantes
Address

300 rue Water
5e étage, tour nord
Peterborough, ON
K9J 3C7
Canada

Office phone number

Commentaire

La consultation est maintenant terminée.

La période de consultation a eu lieu du 21 avril 2021
au 7 juin 2021

Communiquer avec nous

Personne-ressource

S'inscrire pour obtenir des avis

Nous vous enverrons des avis par courriel accompagnés de toute mise à jour liée à cette consultation. Vous pouvez modifier vos préférences relatives à l'avis en tout temps en allant à votre page de profil où se trouvent vos paramètres.

Suivre cet avis