Minéraux critiques - Révision des seuils d’échantillons en vrac

Numéro du REO
019-4444
Type d'avis
Bulletin
Loi
Loi sur les mines L.R.O. 1990
Affiché par
Ministère du Développement du Nord, des Mines, des Richesses naturelles et des Forêts
Date d’affichage
Dernière mise à jour

Le présent avis est fourni à titre d’information seulement. Il n’existe aucune obligation de mener une consultation sur le Registre environnemental de l’Ontario à propos de cette initiative. Pour en savoir davantage sur le processus de consultation et les types d’avis publiés sur le registre.

Résumé de l’avis

Le ministère a révisé les seuils d’échantillons en vrac afin de s’assurer qu’ils respectent léquilibre entre un secteur minier concurrentiel et la protection et la durabilité de lenvironnement. Il n’est pas nécessaire de modifier les seuils d’échantillons en vrac.

Pourquoi une consultation n’est pas nécessaire

En vertu de la Charte des droits environnementaux, la modification proposée ne requiert pas de consultation, car elle ne devrait pas avoir d’impact marqué sur l’environnement. Par contre, vu l’importance de la Loi sur les mines pour l’environnement, le ministère publie volontairement cet avis aux fins de recueillir des commentaires.

Détails

En vertu de l’article 52 de la Loi sur les mines, l’autorisation du ministre est requise pour extraire d’un claim minier non concédé par des lettres patentes une quantité de substances contenant des minéraux supérieure à la quantité prescrite (qui est de 100 tonnes, sauf pour les pierres précieuses dont la quantité est fixée à 100 kg) aux fins d’en analyser la teneur en minéraux. 

Si le prélèvement proposé est supérieur ou égal à 1000 tonnes ou si les activités correspondent à la définition d’exploration avancée, on doit également déposer un plan de fermeture pour l’exploration avancée en complément de l’autorisation de prélever des échantillons en vrac. Pour des prélèvements inférieurs à ce seuil, il faudra (dans la plupart des cas) obtenir un permis d’exploration et une autorisation de prélever des échantillons en vrac.

Dans le document de travail présentant le cadre en matière de minéraux critiques, le ministère s’est engagé à réviser les seuils d’échantillons en vrac pour s’assurer qu’ils respectent léquilibre entre un secteur minier concurrentiel et la protection et la durabilité de lenvironnement.

À la suite de sa révision des seuils et suivant les commentaires reçus au sujet du cadre en matière de minéraux critiques, le ministère a déterminé qu’il n’était pas nécessaire de modifier les seuils d’échantillons en vrac. La pièce jointe intitulée « sommaire de la note décisionnelle - seuils d’échantillons en vrac » présente un résumé des résultats de cette révision et précise les prochaines étapes que franchira le ministère à cet égard.

Communiquer avec nous

S'inscrire pour obtenir des avis

Nous vous enverrons des avis par courriel accompagnés de toute mise à jour liée à cette consultation. Vous pouvez modifier vos préférences relatives à l'avis en tout temps en allant à votre page de profil où se trouvent vos paramètres.

Suivre cet avis